Une nuit dans le passé de ma mère – Dimitri Doye

À propos de l’auteur :

Dimitri Doye est né en Belgique, à Ath mais vit aujourd’hui en France, pas très loin de Tournai. Il est, depuis toujours, passionné par l’écriture (roman et scénario de bande dessinée) et est informaticien de métier.

Prochainement, retrouvez ses réponses à mes questions dans la rubrique « Interview ».

Une découverte pour moi :

C’est l’auteur lui-même qui m’a invité à lire son roman afin d’en faire un retour. J’ai, grâce à lui, passé un moment inoubliable.

En résumé :

Sébastien voit arriver chez lui une adolescente qui lui est parfaitement inconnue. Pourtant Mélissa va se présenter comme la fille de Sophie, son grand et unique amour de jeunesse. 
Il apprend que Sophie s’est suicidée en raison de ce qui leur est arrivé durant leur dernière année scolaire ; la Rétho. Mélissa désire connaître le passé de sa mère pour tenter de comprendre la raison de son acte. Mais Sébastien, lui, désire simplement oublier cette période de sa vie où il se sent responsable des évènements qui se sont enchaînés durant leur dernière année scolaire.

Mon avis :

Bouleversant, poignant. Ce sont les deux premiers mots qui me viennent à l’esprit quand je pense à ce roman. Moi qui pensais que je n’allais pas aimer cette histoire en la débutant, je me suis bien trompée. Ce fut un GROS COUP DE COEUR ! 🖤💛❤️

Il parait que les livres traitant de la vie en générale, de personnes banales avec leurs moments de joie comme ceux moins agréables, ça passe ou ça casse. Eh bien dans mon cas, c’est passé et avec succès qui plus est !

Ce livre donne vraiment l’impression d’être écrit « à quatre mains par la même personne dans deux temporalités différentes » pour reprendre les mots exacts de l’auteur. En effet, nous suivons donc l’histoire de Mélissa, une jeune adolescente venue chercher des réponses à ses questions au sujet de sa mère chez Sébastien, un ancien camarade de classe de Sophie, la maman de Mélissa. Sébastien entreprend donc de narrer (avec brio) à Mélissa sa dernière année de secondaire : la Rhéto.

Au cours de notre lecture, nous découvrons donc de deux « façons » différentes l’histoire de la Rhéto de Sophie et Sébastien :

  • La première perçue à travers les yeux de Sébastien au moment même du déroulement des faits, lorsqu’il n’était qu’un adolescent invisible.
  • La seconde à travers un Sébastien qui a vieilli de vingt ans, toujours aussi torturé par les évènements passés.

Un autre aspect intéressant au niveau de la plume de cet auteur est certainement le fait qu’il ajoute de petites phrases en italique à certains moments et qui ne sont autre que « la petite voix intérieure » de tel ou tel personnage qui les nargue de façon assez comique par moment.


Lorsque Mélissa rencontre Sébastien, elle ne voit qu’un homme en piteux état. Mais, petit à petit, en écoutant son histoire et en imaginant le poids qui doit reposer sur les épaules de cet homme depuis tant d’années, la vision qu’elle a de lui évolue : elle se remet en question, cesse de le juger et ne peut que l’admirer pour la façon dont il revit avec bravoure un épisode douloureux de sa vie qu’il tente pourtant d’oublier depuis de nombreuses années.

Durant ma lecture, je me suis beaucoup attachée aux personnages. Autant que le récit en lui-même, ils ont été pour moi de véritables coups de coeur ! Impossible de ne pas les apprécier.

  • Sébastien : je me suis vraiment retrouvée à travers le Sébastien adolescent : timide, réservé, souvent plongé dans ses livres plutôt qu’entouré d’amis. Pour ce qui est du Sébastien adulte, il est vrai qu’il ne paie pas de mine quand nous le rencontrant pour la première fois mais, en découvrant son passé, nous ne pouvons que comprendre son état. Il ressortira plus fort de sa rencontre avec Mélissa. J’ai été très heureuse pour lui à la fin de l’histoire.
  • Mélissa : jeune fille très attachante également, nous ne pouvons que partager sa peine lorsque nous apprenons que sa mère n’est malheureusement plus de ce monde. J’ai admiré sa détermination à découvrir les raisons qui ont poussées sa mère à agir comme elle l’a fait.
  • Sophie : bien entendu, c’est la Sophie adolescente qui est le plus exploitée dans ce roman étant donné que la Sophie adulte est décédée. Je ne vais pas trop m’attardé sur ce personnage afin de ne pas dévoiler trop de choses au sujet de l’histoire mais je n’ose même pas imaginer vivre tout ce que cette dernière a du endurer !

Il y a, bien entendu, beaucoup plus de personnages mais ceux-ci sont mes favoris !

Même si ce roman peut sembler long au départ, je me suis vite rendue compte que tous ces détails donnés en début de texte ont leur importance. C’est justement ce suspense qui créée toute la beauté du récit. Je ne regrette en aucun cas ma lecture et ne peux que la conseiller à toutes les personnes qui se poseraient des questions sur l’importance de leur passé dans leur futur.

De plus, ce roman est rempli de diverses philosophies : il nous enseigne à ne pas juger une personne en se basant uniquement sur son apparence (une chose que je déteste au plus haut point personnellement), à observer une chose sous différents points de vue. Il nous apprend également comment gérer la culpabilité que nous pouvons ressentir à certains moments de notre vie.

Un petit plus personnel pour moi qui réside en Belgique : l’histoire se passe dans un village de Belgique ! De plus, j’ai moi aussi vécu mon année de Rhéto tout comme les personnages du livre. Cela m’a permis de repenser avec nostalgie à ma dernière année de supérieur. J’aime les auteurs belges ! 🇧🇪

Pour terminer :

Encore une fois, je n’ai pas été déçue de ma découverte. Ce qui ne fait que me conforter dans l’idée que même dans l’auto-édition, nous pouvons trouver des pépites qui valent parfois même plus la peine que certains ouvrages mondialement connus !

Bisous, bisous 💋

Une réflexion sur “Une nuit dans le passé de ma mère – Dimitri Doye

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s